Business Bingo, ou comment rendre vos réunions attractives

06 Sep
September 6, 2006

Voici un petit jeu intéressant pour agrémenter vos séances: le business bingo.
Le principe? Une grille de bingo contient des mots-clefs souvent utilisés dans les séances. Le but du jeu est de remplir une ligne, une colonne ou une diagonale.

Image business Bingo

Les termes peuvent être adaptés aux types de séance. Pour les managers, on privilégiera plutôt les termes marketing, brainstorming, évaluation, public-cible, alors que les séances d’informaticiens regrouperont plutôt des termes comme backup, tcp/ip, tunnel SSH ou autre Firewall.

En une heure, j’ai réussi faire une ligne. Ce n’est pas évident car dans chaque ligne/colonne, il y a des termes plus difficiles trouver (comme périmètre du référentiel – aïe – ou coeur de métier – re-aïe), alors que d’autres comme réduction des dépenses sont quasiment donnés.

Variante 1: prenez un air intelligent, levez la main et intervenez en plaçant un des mots.

Variante 2: plus difficile et plus risquez, psoez une question votre collègue en espérant qu’il utilise un mot de la grille pour répondre. Dans ce dernier cas, la formulation de votre question est primordiale pour orienter la réponse.

Qui a dit que le travail était ennuyeux?

Business Bingo avec témoignage de joueurs (doc Word)

8 replies
  1. MarLa says:

    l ousske je bossais avant (bural: l’ami des poils… de la main) j’arrivais remplir la grille en 1 séance; les séances duraient aprox. 2h, il est vrai.

    Reply
  2. sam says:

    waouh je m’incline… je prends volontiers de leçons…
    par contre je maintiens: ‘périmètre du référentiel’ est une foutue m∑°¿ Ç∆… placer dans la conversation

    Reply
  3. iñigo says:

    Pour ma part, j’ai eu droit ce petit jeu plusieurs fois, et je trouve cela pas très intéressant… Pardon d’être un peu psychorigide, mais si c’est pour qu’un groupe d’happy few, organisés l’avance, s’amuse entre eux, alors que les autres, pas au fait de la chose, veulent vraiment discuter du fond d’une affaire, j’aime pas trop cela.
    En général, les réunions sont ennuyeuses parce qu’on y dit rien d’important (sauf peut-être le 10% de contenu opératoire qu’on était venu chercher) et que tout le monde s’écoute parler, alors si on ajoute ce genre de petit jeux… Au fond, il faudrait organiser des réunions hyperbrèves, sans périphrases inutiles et, ensuite, se voir pendant un apéro et jouer au scrabble si ça démange, non?
    C’est une question de périmètre du référentiel, qui repose sur la gestion d’un cadre cohérent de dynamique de groupe, et l’on gagnerait considérer des réduction de dépenses temporelles, tant du point de vue des baillements par minutes que du rendement d’une réunion.

    Reply
  4. iñigo says:

    Je relis mon commentaire, et je le trouve un peu trop dur; en fait, ce qui m’avait agacé lors de ma réunion – bingo verbal, c’est qu’en fait, le procédé est connu de tous, nous avons tous fait ce type de pari au collège (prendre un mot dans le dictionnaire au hasard et l’intégrer dans une dissertion l’insu du prof, celui qui réussit le mieux remporte l’estime de tous) et qu’une bonne partie de la création littéraire repose aussi sur des contraintes formelles déterminées a-priori et auxquelles l’auteur doit se tenir. Mais, précisément, ce qui est jouissif (et très subversif parfois, parce que le jeu met en évidence nos jeux de langage) c’est de ne pas connaître précisément quelles règles un auteur a suivi, de tenter de le deviner et de comprendre le sens de la démarche.
    Alors que dans le cas de ma réunion, c’était une espèce de démission assumée, les réunions sont longues et ennuyeuses alors jouons ensemble, c’est cool; j’aurais préféré que l’on tienne compte du fait que mon temps est limité (et celui des autres aussi) et que l’on optimise au maximum la dynamique de la réunion pour que les prises de décision soient rapides et efficaces, tout en restant dans un contexte agréable.
    Pardon, je suis un peu long, mais je m’étais posé sans doute trop de question cause de l’agacement qu’avait provoqué ce jeu et je tombe dessus sur ton blog…
    Blog prometteur et très utile, cela va sans dire… félicitations!
    (je me réjouis de lire la suite)

    Reply
  5. sam says:

    Sur le fond, je te rejoins 100%. Mais ce bingo peut aussi être un signal d’alarme, une sorte de prise de conscience. Il nous permet d’être plus efficace si nous organisons une réunion en évitant le piège du bingo (effet catharsitique si tu veux). Idem avec les termes qui ne veulent rien dire mais qui brassent beaucoup… on peut apprendre faire des réunions concises et brèves… et surtout seulement s’il y a des éléments importants débattre.

    Merci pour ton apport et ton commentaire efficace.

    Reply
  6. coincoin says:

    bonjour,

    j’aurais voulu savoir ou on pourrais se procurer d’autre grille mais suivant le metier (informatique, plombier etc….)

    Merci

    Reply
  7. sam says:

    bonjour coin-coin, aucune idée mais la chose est assez simple: il suffit de repérer les mots clefs de la profession (tcp/ip, sécurité administrator update ou autre pour l’informatique par exemple) et de les placer dans une grille.
    un outil génère même vos grilles sur la base de mots clefs: http://isd.usc.edu/~karl/Bingo/bbbingo.html

    bref, je dirais comme iñigo: si la business bingo list est obligatoire, c’est que la réunion n’est pas forcément intéressante, et donc…

    Reply
  8. Rene Lenoir says:

    Pour compléter ce billet, une autre version du Bingo réunion sur le site de Brèves de couloir, le petit bêtisier du langage d’entreprise :
    http://www.brevesdecouloir.fr/breves_couloir-bingo.htm

    Reply

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *