Archive for category: Société

SMS au volant: ça fait réfléchir

17 Aug
August 17, 2009

Avertir un ami d’un retard inopiné, vite répondre un SMS dans la voiture… oui mais d’après une étude, cela fait perdre 35% de la rapidité de réaction. Sans compter l’absence d’attention…

Bref, une vidéo qui donne à réfléchir, âmes sensibles s’abstenir.

via JournalDuGeek, via BBC

Les CFF sur Twitter

17 Mar
March 17, 2009

Les CFF avaient déjà une bonne visibilité dans les technologies mobiles grâce par exemple à leur application iPhone ou avec leur système de tickets sur les mobiles (MobileTicketShop)

Ils sont désormais présent sur twitter pour annoncer les dérangements et travaux: http://twitter.com/CFF_FR

Merci à Ollie pour l’info

Internet et la politique

24 Jul
July 24, 2008

La RSR propose cet été une série de reportages audio et vidéo sur l’internet et la politique dans notre pays.RSR-generation08
Jonas Schneiter et Mirko Toppano, les deux eReporter qui ont réalisé ces entrevues, ont rencontré différents hommes politiques, mais également des responsables informatiques, ou encore des spécialistes de la sécurité.
Une fois de plus, j’ai été conforté dans l’idée que l’email est un des services les plus utilisés dans des organismes comme l’administration publique ou encore comme dans les paroisses. Etonné – en bien donc – également d’entendre ces hommes politiques (par exemple Monsieur Merz semblait fort assuré) à qui je n’aurai pas prêté une telle connaissance et un tel usage de l’internet.
A voir sur le site de la rsr, sur dailymotion ou encore le matin sur les ondes.

X-Files… le retour

23 Jul
July 23, 2008

xfiles regenerationPour les fans de la série qui a bercé les trentenaires amateurs de science-fiction, X-Files revient sur les toiles avec un deuxième opus baptisés Regeneration dans certains pays francophones, I want to believe pour la version anglaise.
C’est ainsi le 25 juillet 2008 aux USA que Mulder et Scully reprendront du service, dix ans après le premier film Combattre le futur. Trailer à voir sur http://www.xfiles.com/ ou sur le site Apple.
Soulignons que la série produite entre 1993 et 2002 a tout de même bien ancré dans les mentalités, le soupçon d’un complot mondial des gouvernements… intéressant mais avec quelles conséquences in the real life?
A déguster sur les écrans romands dès le 30 juillet 2008.

Double prévention chez Coop

21 Sep
September 21, 2007

Coop a proposé ses briques de lait pour faire de la prévention auprès des jeunes. En collaboration avec la police vaudoise, Coop distille quelques bons conseils pour adopter un comportement adéquat sur internet.
Le support est présent dans nombre de foyer et l’initiative doit être saluée, même si l’on peut discuter sur le contenu du message.
Retournant la brique de lait l’autre jour, je me suis aperçu que Coop poursuivait la prévention et affichait – ô suprise – une mise en garde pour les allergiques: “contient du lait“.
Me voilà à présent rassuré… si tout change, on peut être certain que les briques de lait contiennent encore du lait 🙂
contient_lait.jpg

Web 2.0 suisse croqué par TechCrunch Fr

04 Sep
September 4, 2007

TechCrunch Fr a brossé un panorama du web 2.0 en Suisse. C’est toujours très instructif d’avoir un point de vue externe sur la situation de notre pays.

TechCrunch souligne la qualité des services web, mais constate une présence peu marquée d’acteurs web 2.0 dans notre pays. Pour TechCrunch, c’est l’aspect pluriculturel (Suisse romande, Suisse alémanique et Suisse italienne) qui explique cette relative timidité tout en soulignant la création de services de qualité comme coComment ou encore Netvibes.

A mon avis, c’est plutôt la culture entrepreneuriale de la Suisse qui pèche.
Comme pour tout projet d’entreprise, la Suisse est frileuse en terme d’investissement. Les investisseurs peinent à prendre des risques et sont souvent intéressés par un projet ou une entreprise au moment où celui-ci a fait ses preuves.

Je pense plutôt que la timide présence des suisses dans le web 2.0 tient à cette absence d’investissement ‘à risque’ dans des nouveaux projets. Dès lors, il faut avoir les reins bien solides pour se lancer dans un commerce qui ne fournira que peu – ou pas de revenu – au début, ou à l’instar de coComment, bénéficier du soutien et du support financier nécessaire à la survie difficile des premiers mois.

L’article de TechCrunch m’a toutefois fait découvrir des services que je ne connaissais pas… à lire donc même si l’image qui illustre l’article est un joli drapeau suisse devant le jet d’eau de Genève 🙂

Taxe MP3 de la Suisa… Pigeonus Magnus

03 Sep
September 3, 2007

Depuis le 1er septembre, tous les baladeurs numériques se voient taxer par rapport à leur taille et le type de support.

Dans son communiqué du 11 juillet 2007, la Suisa “se réjouit de la décision du Tribunal Fédéral qui perpétue un système ménageant aussi bien les intérêts des artistes que ceux des consommateurs.

Pour les artistes, oui je vois bien, mais pour l’utilisateur moyen qui paie ses titres ou ses CDs, c’est une double taxation.

Soyons logiques, si l’on part du principe que l’utilisateur pirate ses titres pour les mettre sur un lecteur MP3, alors taxons également les lignes téléphoniques/ADSL qui permettent le transport, l’achat de câble réseau, etc.. etc…

La redevance s’élève

  • pour les cartes mémoires
    • d’une capacité inférieure à 512 mégaoctets (MO) Fr. 0.0253 par MO
    • d’une capacité inférieure à 1 gigaoctet Fr. 0.0178 par MO
    • d’une capacité de 1 àmoins de 2 gigaoctets Fr. 0.0145 par MO
    • d’une capacité de 2 àmoins de 4 gigaoctets Fr. 0.0078 par MO
    • d’une capacité de 4 gigaoctets et plus Fr. 0.00467par MO
  • pour les disques durs d’appareils enregistreurs audio Fr. 0.469 par gigaoctet de capacité de mémoire
  • pour les disques durs d’appareils enregistreurs vidéo Fr. 0.346 par gigaoctet de capacité de mémoire

Personnellement, il devient difficilement crédible de tenir des discours d’achats légaux de musique à des ados qui ont peu d’argent de poche et qui se trouvent doublement taxés (à des adultes aussi en passant).

Bref une jolie tarification disponible en ligne avec moultes questions-réponses et l’officielle notice explicative

Demeure la désagréable impression de se faire avoir en beauté si l’on tient à jouer le jeu de la légalité.